Française, interne en médecine générale, maman de 2 enfants et musulmane, je vais tenter à travers mon blog d’apporter une infime part à l’humanité: anecdotes, conseils santé, informations, expériences, états d’âmes, tribulations, débats… Bienvenue sur mon site TheHijabiDocToBe à travers mes péripéties quotidiennes de future Dr en médecine si tout va bien, dans ce monde où rien ne va…

France

contact@thehijabidoctobo.com

Premier live demain (jeudi 21/11) à 22h sur mon compte Instagram (@thehijabidoctobe) incha Allah. Je parlerais brièvement de mon parcours pour me présenter mais surtout discuter des études et comment se passe l'internat de médecine générale en tant que maman. A demain soir incha Allah 🤗 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Bon début de semaine 💪🏼❤️ ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Je ressors de la conférence de la célèbre Yasmine Mogahed. C'était à propos des épreuves, de leur sens, comment cela peut nous changer, comment nous pouvons y remédier et apprendre pour ne plus souffrir dans certaines situations de vie et ne plus les subir.

Cette soeur américaine, dotée d'un master de psychologie et de communication, rédactrice pour le Huffington Post, enseignante dans une université américaine, depuis des années m'inspire par sa sagesse, son intelligence émotionnelle, ses leçons de vie très pertinentes à la lumière de notre belle religion. Elle nous parle concrètement, bien loin des théories utopiques. Incha Allah, je ferais un compte rendu plus détaillé du contenu de son intervention.

Cela me donne envie ce soir de parler des 3 autres femmes qui m'ont inspiré dans ma vie depuis mon adolescence, autres que ma chère mère qui mériterait un roman. Ce sont des femmes que j'ai pris pour exemple toutes ces années et qui m'ont toutes illustrées chacune à leur manière la définition de la réussite de la femme musulmane pieuse et brillante à tout niveau.

Il y a d'abord K. C'était ma professeure d'arabe au collège, elle avait 29 ans quand j'en avais 14. Et à 29 ans, elle était déjà brillamment ingénieure, avait à ce moment là 4 enfants et était une membre active +++ de sa communauté (elle l'est toujours). Je pense que clairement, elle a été la première femme dont je me suis inspirée en me disant je veux être comme elle plus tard Macha Allah. Je sais qu'elle lit ma page, sache que je fais douaa à chaque fois pour toi et ta famille, tu es une femme merveilleuse, qu'Allah te préserve et continue à faire que tu sois une lumière pour toutes les personnes que tu côtoies ❤️

La deuxième est R. Elle est une femme entre la génération de ma mère et la mienne (les années 80). Née en France, j'ai pu me projeter totalement en elle. Au bled ou même certaines de nos mamans, ils disent souvent "Bnat franssa" (les filles de France) de manière péjorative parce que soit disant on ne saurait pas se débrouiller comme les filles du bled. R. est clairement une femme qui met à l'amende toutes les filles du bled réunies lol
Elle est intelligente, elle bricole, est une excellente pâtissière, 3 enfants, qui gère travail, foyer, associatif. Elle est multi tâche, très dégourdie et en plus de ça c'est une femme très belle avec énormément de raffinement et goût. Elle aussi m'a beaucoup inspirée et j'ai toujours voulu lui ressembler, j'espère un peu tendre au modèle qu'elle véhicule, qu'Allah te préserve R et t'accorde énormément de Baraka ❤️

Enfin, vient F. ma merveilleuse tante de coeur. F. a perdu son mari, pédiatre, décédé jeune en pleine garde, qu'Allah lui fasse miséricorde. Elle avait à peine 40 ans quand c'est arrivé, 5 enfants. Le plus grand avait 13 ans et la plus petite 3 mois à ce moment-là. Elle est l'une des plus proches amies de ma mère et maintenant, notre voisine depuis quelques temps. Elle a brillamment élevé seule ses 5 enfants, dont un fils qui vise l'ENA, tous excellent en cours et ont tous une éducation exemplaire. Elle est d'une force de caractère sans pareille. Elle a réussi seule là où de nombreux couples échouent malgré toute la difficulté que ça a pu être pour elle. Qu'Allah vous préserve, vous pourvoit encore longtemps de Ses bienfaits et réunisse toute votre famille au Paradis, avec ton cher époux. D'ailleurs son mari fut celui qui m'a le plus encouragé à réaliser des études de médecine, et je me souviens encore de ses encouragements, quand j'étais lycéenne.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Et bien je veux que chacune d'entre vous ne sous estime jamais l'impact qu'elle peut avoir dans la vie de quelqu'un. Soyez vous aussi le modèle qu'un jour une adolescente ou jeune femme, comme je l'étais, rêvera d'être. Elle ne rêvera pas d'être Kim Kardashian ou Rihanna, non elle rêvera devenir une femme forte qu'elle a côtoyé. Car ce sont des femmes qui existent vraiment dans la vraie vie et qui montrent à toutes qu'être une femme musulmane épanouie, active, pieuse, productive et heureuse, c'est possible.

Qu'Allah récompense toutes les femmes de la communauté, qui je le sais malgré toutes les difficultés qu'elles traversent, ne cessent de se relever pour être le pilier solide sur lequel toute leur famille se repose.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

BismiLlah les choses sérieuses commencent 🔥🌹

Première rencontre sur Lille, ce samedi 23 novembre, réservée à toute professionnelle de santé, étudiante ou non.

Le but de cette rencontre: préparer la mise en place d'ateliers prévention dans la région afin d'intervenir dans les structures où il y a un besoin (mosquées, associations, auprès des personnes en précarité...). On est des Hijabi, des intellectuelles et prêtes à en découdre. Je vous l'avais dit, vous n'êtes pas prêts: on a besoin de nous et de nos compétences. On va venir, nos voiles sur la tête, sans complexes, occuper la place qu'on mérite 🧕🏻👑 et tout ça pour quoi ? Aider un maximum de personnes, sans distinction quelconque et faire le Kheir (bien) qu'Allah nous a écrit bi'dniLlah 💪🏼

Pour les autres, faites douaas pour qu'Allah nous facilite 🙏🏼
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Je suis de plus en plus en train de me dire que si je m'installe plus tard à mon compte ça sera en milieu rural ou semi rural. Je trouve que les patients à la campagne sont reconnaissants, pas chiants, polis, te respectent, te payent, honorent tous leurs rendez vous, généreux, chaleureux. Il y a un vrai lien qui se crée avec le médecin traitant, la médecine de famille qui prend tout son sens. A l'inverse, sans généraliser, les patients en ville c'est l'horreur, tout leur est dû, tu ne peux pas être en retard dans tes consultations sinon ils râlent, ils posent des lapins, eux par contre viennent en retard, n'ont aucune reconnaissance, te payent une fois sur 3, font de la médecine Google, ils viennent avec une liste comme si c'était des clients dans un supermarché. Le médecin est juste un vassal qui doit obéir à leurs souhaits et avoir un résultat 100% garanti, aucun le droit à l'erreur.. Bref, vive nos campagnes françaises, vive ses habitants. Allons dans les déserts médicaux, ok c'est loin, mais, je pense sincèrement que ça en vaut le coût. ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook
error: Content is protected !!